Le balado de François Legault, bonne idée ou pas?

Temps estimé: 2 minutes

Partager cet article
Anne-Sophie Desprez
Conseillère en affaires publiques
29 mars 2023

Globalement, oui, mais en premier lieu, clin d'œil à l’excellent choix de titre. Depuis la pandémie, tout le monde peut reconnaître le premier ministre à son fameux «Bonjour tout l’monde». 

La signature Legault

Disons-le, il s'agit d'une bonne idée point de vue communication pour François Legault, car c’est l’occasion pour lui et son parti de mettre à l’avant l'image du premier ministre sympathique, accessible et «proche du monde». Bref, de lui faire retrouver sa bonhomie après une campagne électorale et un début de session parlementaire où il est apparu, à plusieurs moments, agacé, voire de mauvaise humeur. Ajoutons à cela qu’il pourra aussi montrer qu’il est à l’écoute et intéressé par différentes personnalités et organisations de la vie publique québécoise. On peut penser qu’elles vont se bousculer au portillon pour aller discuter une vingtaine de minutes avec le premier ministre. De plus, l’initiative s’inscrit dans une belle continuité avec ses communications habituelles. François Legault nous avait habitués à partager ses coups de cœur littéraires. On pourrait l’imaginer recevoir quelques auteurs, par exemple

Un risque contrôlé

Par contre, quelques réserves. Même si l’exercice est excellent pour l’image de François Legault, un danger demeure pour la Coalition Avenir Québec, qui, encore une fois, mise la totalité de ses billes sur la personnalité de leur chef. Est-ce que le premier ministre se présentera aux prochaines élections? Quand comptera-t-il tirer sa révérence? Toutes ces questions se posent et il ne faudrait pas que ce balado, qui se veut un outil pour rejoindre encore plus de gens, deviennent un outil de propagande politique et de promotion indue de la CAQ. 

D’un point de vue interne, il faut mentionner que c’est un gros mandat que s’est donné l’équipe de communication du premier ministre. Tenir un exercice bihebdomadaire demande beaucoup d’énergie, notamment pour le principal intéressé. On peut se questionner si ce n’est pas un peu trop demandé à un premier ministre qui a déjà un agenda…de premier ministre… De l’extérieur, certains peuvent se dire « Coudonc, il n’a rien d’autre à faire? »

On peut aussi dire que François Legault met la barre haute pour les prochains premiers ministres et même les autres chefs de partis qui voudront peut-être égaler sa prestation!

Toutes les actualités
*Ceci est une initiative de Catapulte communication. Régulièrement, notre équipe de spécialistes en affaires publiques vous partage le regard d’un de ses membres sur une actualité qui a retenu son attention. Il s’agit d’une opinion à chaud pour engager la discussion et non une analyse exhaustive.

heartchevron-down